Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Préparer la piscine ou l'étang pour l'hiver

L’automne est la période idéale de l’année pour tailler les plantes dans l’étang de baignade et pour recouvrir la piscine.

En hiver, les étangs sont également très simples à entretenir, parce qu’ils ne doivent pas être recouverts comme les piscines.
En hiver, les étangs sont également très simples à entretenir, parce qu'ils ne doivent pas être recouverts comme les piscines.

(mas) Les étangs de baignade ont un grand avantage comparativement aux piscines, car le matériel bio se décompose dans l’étang de baignade. En hiver, ils sont également très simples à entretenir, parce qu’ils ne doivent pas être recouverts comme les piscines. Rien de plus beau qu’un étang gelé bordé de roseaux. Il est tout de même nécessaire de réaliser quelques préparations en automne.

Les gaz de fermentation et la boue

Le problème principal en automne et en hiver est la décomposition de matière organique sous l’eau. En même temps, la circulation de l’eau est réduite, de sorte que le taux d’oxygène baisse. Dans la plupart des étangs, des gaz de fermentation tels que le sulfure d’hydrogène et le méthane apparaissent sous forme de bulles à la surface de l’eau en hiver. Bien que les étangs de baignade ne contiennent généralement pas de poissons qui pourraient en mourir, l’équilibre entre oxygène / substance nutritive joue un rôle important. C’est pour cela qu’il faut éliminer les déchets organiques dans l’eau avant le début de l’hiver. Des feuilles tombées et les tiges de plantes d’étang favorisent la formation d’une couche de boue au sol qui doit être aspirée à l’aide d’un aspirateur pour étangs tous les deux à trois ans.

En revanche, on peut laisser les roseaux et les panicules des roseaux au bord de l’eau. En hiver, ces plantes assurent un bon échange de gaz à l’intérieur de l’étang.
En revanche, on peut laisser les roseaux et les panicules des roseaux au bord de l'eau. En hiver, ces plantes assurent un bon échange de gaz à l'intérieur de l'étang.

Filet pour feuillage

En automne, il convient de tendre un filet pour feuillage au-dessus de l’étang de natation. On peut se servir de bâtons ou de cordes pour tendre le filet suivant la taille de l’étang. Après l’effeuillaison, on enlève le filet et les feuilles.

Couper les plantes

Fin novembre, les plantes sub-aquatiques devraient être taillées à ras le sol. Plus les plantes se trouvent au centre de l’étang, plus cela exige un travail précis. Il est surtout important d’enlever tous les éléments languissants comme les feuilles de nénuphars. En revanche, on peut laisser les roseaux et les panicules des roseaux au bord de l’eau. En hiver, ces plantes assurent un bon échange de gaz à l’intérieur de l’étang.

Le feuillage qui tombe par la suite dans l’étang doit également être aspiré avant même de se poser au fond de l’étang. En se servant d’un aspirateur pour étang de baignade, il faut prêter attention à ce que les bourgeons des plantes aquatiques (hibernacles) ne soient pas abîmés, afin que de nouvelles plantes puissent à nouveau pousser au printemps. Pour la première hibernation, il est préférable de demander conseil à un expert.

Suivant le type de pompe de circulation, elle doit être enlevée de l’étang et hiverner selon le mode d'emploi.
Suivant le type de pompe de circulation, elle doit être enlevée de l'étang et hiverner selon le mode d'emploi.

Technique

Suivant le type de pompe de circulation, elle doit être enlevée de l’étang et hiverner selon le mode d’emploi. Certaines installations peuvent rester dans l’étang. Il est conseillé d’enlever les clapets de skimmers et d’ouvrir la vanne. Et de démonter les lampes subaquatiques ou les spots tout autour de l’étang de baignade avant l’arrivée de l’hiver.

En règle générale, les appareils techniques qui se trouvent au moins à 20 centimètres sous la surface de l’eau, passent l’hiver sans dommages. En cas de doute, il est préférable de suivre le mode d’emploi.

Soins en hiver

Un appareil de chauffage flottant à la surface de l’eau permet de garder un trou dans la surface de glace et de favoriser l’échange de gaz. Une pompe à air peut également assurer l’oxygénation en hiver. Les vieux roseaux qui se trouvent au-dessus de la couche de glace peuvent être coupés à la fin de l’hiver. Ces plantes coupées devraient être disposées dans le jardin, afin que les larves d’insectes, qui hivernent dans les tiges creuses, puissent sortir au printemps.

Recouvrir la piscine

En hiver, la piscine doit être recouverte d’une bâche. Mais ce, uniquement quand la température extérieure tombe à moins de 18 °C, car des algues pourraient sinon se former. Avant l’arrivée de l’hiver, l’eau de la piscine devrait être traitée avec un produit de nettoyage sans chlore. Ainsi, les produits organiques sont oxydés sans que le taux de chlore contenu dans l’eau augmente. En se servant d’un produit à base de chlore, des gaz pourraient se former sous la couverture. Les installations techniques et les filtres devraient si possible être vidés et stockés à l’intérieur de la maison pendant l’hiver. Des skimmers accrochés et l’échelle devraient également être enlevés de la piscine.

Informations additionnelles

Brigitta Knecht Imprimer l'article