Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Estragon

L’herbe dragon, ou dragonne, voire serpentine, est une plante vivace de 50 à 80 cm de haut, bien connue dans nos assiettes pour les célèbres poulets à l’estragon de la cuisine française.

L'estragon est un condiment très utilisé dans la cuisine française.
L'estragon est un condiment très utilisé dans la cuisine française.

L’estragon forme une touffe dressée couverte de feuilles étroites, effilées, vert sombre. En été naissent parfois des inflorescences verdâtres ne donnant pas de graines.

Multiplication

La multiplication ne s’effectue que par drageons ou division des touffes, puisque la plante « Artemisia dracunculus » ne fournit en principe pas de graines. Procédez de préférence au début du printemps en replantant aussitôt les éclats prélevés, car les racines ne doivent pas sécher. En été, le bouturage est facile à partir de fragments des tiges principales. Placez les boutures en godets abrités du soleil et arrosés très régulièrement. Mettez les nouveaux plants en place dès que l’enracinement est bien établi. Une autre espèce, l’estragon de Russie, plus résistant au froid, donne des fleurs fertiles produisant des graines. Il est donc possible de le semer, mais le feuillage est nettement moins aromatique.

Culture

Plantez l’estragon dans un sol riche en humus, frais et bien drainé dans un emplacement bien ensoleillé. L’ombre légère est tolérée par la plante, mais pas les terrains trop calcaires. Faites très attention à l’arrosage durant la période de reprise après la plantation. Pincez les 11 tiges principales pour favoriser le développement de nombreuses ramifications. Evitez de prélever trop de feuilles et de jeunes tiges la première année. Dès les premiers gels, rabattez la touffe au ras du sol et couvrez-la de feuilles sèches.

Récolte et utilisation

L’estragon est l’un des condiments rois de la gastronomie française. Il apporte une touche typée assez puissante mais raffinée. Il accompagne aussi très bien les cornichons, les mayonnaises, les omelettes, et l’incontournable poulet à l’estragon! Prélevez les feuilles fraîches au fur et à mesure de vos besoins. Le séchage fournit un produit insipide et la congélation supprime une bonne partie des arômes. L’huile ou le vinaigre à l’estragon sont de bonnes alternatives pour conserver les saveurs, ainsi que le beurre à l’estragon, que l’on peut conserver au réfrigérateur.

Vinaigre d'estragon maison

Coupez un beau rameau d’estragon. Placez-le dans une bouteille. Versez ensuite du vinaigre préalablement chauffé dans la bouteille. Fermez et conservez-le ensuite trois mois avant utilisation.

Histoire

En vieux français, l’estragon était un petit dragon. Ce nom a probablement été donné à la plante à cause de ses racines, qui serpentent sous terre. On a longtemps cru, à cause de la forme de ses racines, que la plante pouvait guérir des morsures de serpents. Les pèlerins en mettaient toujours un fragment dans leur chaussure pour éviter les mauvaises rencontres.Ou enlever les odeurs? Qui sait…

Informations additionnelles

ImagePoint (Creativ Studio Heinemann) Imprimer l'article