Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Monarde

A l’origine, la monarde, également connue sous le nom de mélisse d’or, vient d’Amérique du Nord. Dans nos pays, elle fleurit le mieux sur un terrain ensoleillé, profond et riche en humus. En octobre, on peut la multiplier en divisant la plante.

Chez nous, la monarde fleurit le mieux sur un terrain ensoleillé, profond et riche en humus.
Chez nous, la monarde fleurit le mieux sur un terrain ensoleillé, profond et riche en humus.

(sku) En Amérique du Nord, les Indiens Oswego buvaient de la tisane de monarde pour soigner divers maux ou juste pour le plaisir. Cette infusion a des propriétés légèrement calmantes et aide en cas de toux ou de nausées. En compresse externe, la plante peut être utilisée pour le traitement de blessures. La monarde contient des huiles essentielles proches de celles du thym. Pour préparer une tisane de monarde, mettre une à deux cuillères à café d’herbe séchée ou fraîche (fleurs ou feuilles) dans une tasse et ajouter de l’eau bouillante.

Les fleurs de monarde sont aromatiques, souvent avec un bon goût citronné. On peut les utiliser pour apprêter des desserts, préparer des thés et des limonades rafraîchissantes ou décorer des salades et des plats froids. Il existe des variétés dont l’odeur florale rappelle fortement celui de la rose. Elles peuvent servir à parfumer le sucre.

Emplacement ensoleillé

La monarde se développe le mieux dans un endroit ensoleillé. Elle fleurit sur des terrains profonds, bien irrigués, riches en humus et en substances nutritives. Normalement, la monarde se multiplie par stolon. Dans la pratique, on trouve des plantes de monarde prêtes à l’emploi. Une fois installée au jardin, ces plantes vivaces résistent bien à l’hiver et durent très longtemps.

Après deux ou trois ans, cela vaut la peine de diviser la monarde et de la replanter. Cette mesure favorise la croissance et la floraison. Dans des conditions optimales, la division s’effectue l’automne ou au début du printemps. Les parties doivent être dotées de bonnes racines. La touffe se partage de haut en bas. Cette opération se fait à l’aide d’une fourche.

La cueillette se fait de juillet à septembre, durant la période de floraison. On peut couper soit toute la partie aérienne de la plante, soit seulement les fleurs. Les plantes entières sont attachées en bouquet et suspendues têtes en bas dans un local ombragé et aéré. Lorsque les fleurs sont récoltées, on les dépose sur un linge de cuisine et on les laisse sécher dans un endroit ombragé.

Aide contre les refroidissements 

La tisane de monarde aide à soigner les refroidissements en dégageant les voies respiratoires. Comme elle favorise la transpiration, elle aide également à faire baisser la fièvre. En renforçant le système digestif, la monarde calme les flatulences et les nausées. L’infusion a aussi un effet contre les maux de tête et les migraines. En raison de son parfum aromatique, la monarde s'utilise également en cuisine.

Informations additionnelles

ImagePoint (Ernst Fretz, Robert Kneschke) Imprimer l'article