Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Cresson

Avec son goût relevé, le cresson est une source de vitamines très appréciée. Des semailles à la récolte, il ne faut attendre qu’une dizaine de jour. De plus, cette herbe pousse très bien en pot, sur le bord de la fenêtre.

La culture du cresson est très simple et ne nécessite pas de serre. Cette herbe aromatique peut être semée dans des petits pots et se développe quasiment partout.
La culture du cresson est très simple et ne nécessite pas de serre. Cette herbe aromatique peut être semée dans des petits pots et se développe quasiment partout.

(sku) Si vous ne souhaitez pas renoncer à votre dose de vitamines fraîches du jardin même au cœur de l’hiver, le cresson est la plante idéale. Grâce à sa culture facile, vous n’aurez même pas besoin de serre. Cette herbe au goût relevé peut être semée partout où il y a suffisamment de place. Un pot ou une jardinière remplis de terreau universel suffisent. On peut les installer sur le bord de la fenêtre de la cuisine, dans le jardin d’hiver ou dans une cage d’escalier lumineuse. Le cresson se cultive aussi sans problème en pleine terre.

Tremper les semences

Une assiette à soupe ou une soucoupe feront également l’affaire pour accueillir les semences. Le récipient contiendra env. 5 cm de terre. Il est recommandé de laisser tremper les graines quelques heures dans de l’eau tiède pour les faire gonfler. Semez-les ensuite régulièrement et pressez-les légèrement dans la terre. Les graines seront recouvertes avec une feuille de papier et non pas avec de la terre, ce qui évitera qu’elles ne se dessèchent. Le papier peut être retiré après un ou deux jours.

La température idéale pour la croissance du cresson se situe autour de 20 °C. Si la température est trop basse, les graines hésitent à s’ouvrir et ne germent que tardivement. Si elle est trop élevée, des maladies pourraient apparaître. Durant la croissance, les plantes ne doivent être arrosées qu’avec parcimonie.

Double récolte

Après une dizaine de jours, le cresson peut être récolté à l’aide d’une paire de ciseaux ou d’un couteau bien aiguisé. Si la plante n’est pas taillée trop bas, une deuxième récolte, aussi bonne que la première, est possible. Avec des ensemencements réguliers espacés d’une semaine, le cresson est une source de verdure fraîche durant tout l’hiver.

Le cresson n’est pas seulement une décoration pour les salades ou les canapés. Avec sa teneur élevée en vitamines (en particulier la vitamine C), en fer, en protéines et en thioglucosides, il est aussi très bon pour la santé. Le seul inconvénient est qu’il faut le consommer sitôt après la récolte. Sinon, il se dessèche et perd son goût.

De plus, le cresson, avec ses résultats rapides, est idéal pour éveiller l’intérêt des enfants pour le jardinage. Ces derniers seront tout particulièrement ravis si on prend la peine de semer les graines selon une forme particulière et que les herbes forment leur nom ou une image en poussant.

Informations additionnelles

ImagePoint (Creativ Studio Heinemann) Imprimer l'article