Planter soi-même des fleurs comestibles

Les herbes et les fleurs comestibles sont des plantes parfaites pour les jardiniers novices. Parfois, les fleurs comestibles poussent même sans avoir besoin de rien faire.

On peut décorer les salades avec de tendres fleurs printanières telles que pâquerettes, violettes et primevères.
On peut décorer les salades avec de tendres fleurs printanières telles que pâquerettes, violettes et primevères.

Les fleurs comestibles sont l'idéal pour ceux qui veulent récolter au printemps, avant même de s’être mis au travail. On peut décorer les salades avec de tendres fleurs printanières telles que pâquerettes, violettes et primevères. Il est amusant de servir des pâquerettes encore fermées dans une soupe chaude : les fleurs s'ouvrent alors directement sous les yeux des invités ! On peut aussi sucrer les fleurs printanières pour les desserts. Il suffit de les tremper dans du blanc d'œuf puis de les plonger dans du sucre cristallisé. Ainsi, elles ne brunissent pas, gardent leur aspect plus longtemps et sont particulièrement jolies lorsqu'elles sont sucrées.

Il est aussi possible de sucrer les fleurs de pissenlit et les roses de cette manière. Les violettes sucrées naturellement sont un classique – une déclaration d'amour au printemps. On prétend d’ailleurs que les violettes odorantes sont des plantes aux vertus aphrodisiaques.

Il est aisé de farcir les fleurs de courgettes, elles sont assez grandes et résistantes pour être gratinées au four.
Il est aisé de farcir les fleurs de courgettes, elles sont assez grandes et résistantes pour être gratinées au four.

Pour les salades et les apéros

Déjà au mois de mars, on peut semer des soucis, les meilleures fleurs comestibles qui soient. On arrache les pétales et on en décore les salades ou les desserts. Il est également possible d'utiliser les pétales du tournesol classique ainsi que les fleurs des fines herbes de cette façon. La bourrache et ses fleurs de forme étoilée bleu ciel ou blanches, qui sentent bon le concombre, sont aussi semées tôt au printemps. Si on l'a eue une fois dans son jardin, elle revient la plupart du temps sans qu'on ait à intervenir. Les fleurs des onagres, qu'on peut farcir avec du fromage frais, sont aussi jolies et délicieuses. Etant donné qu'elles ne fleurissent que le soir et ne tiennent que jusqu'au matin suivant, il faut les cueillir tôt le matin, les emballer dans des petits sachets contenant de l’air et les conserver au réfrigérateur afin de les avoir sous la main à temps pour l'apéro. Il est aussi facile de farcir les fleurs de courgettes, qui sont suffisamment grandes et résistantes pour être gratinées au four.

Des délices à base de roses

Les pélargoniums odorants, les clous de girofle et l'hibiscus sont également intéressants pour la cuisine. Les fleurs des hémérocalles, dont les bourgeons sont doux ou épicés en fonction de l'espèce, sont un défi culinaire. Certaines ont même un goût d'oignon ou d'ail !

L'odeur des roses est plus claire, elles sentent toujours la rose – plus ou moins intensément en fonction du type. La rose Bourbon « Mme Isaac Pereire » et ses fleurs pourpres, douce, au goût de rose typique et donnant une belle couleur, fait partie des meilleures pour le sirop, les sorbets et autres gourmandises. La rose perse de Damas, la « Rose de Resht », est aussi odorante et convient bien pour la cuisine. Il va de soi que seules des fleurs non traitées doivent être utilisées pour la préparation de plats délicieux.

Partie 2 de 2

Partie 1 : Des herbes fines pour les jardiniers novices

Partie 2 : Des fleurs comestibles

Informations additionnelles

Revue «Schweizer Garten» et ImagePoint Imprimer l'article