Romarin

Le romarin est très aromatique. Les feuilles et tiges de ces plantes à feuilles persistantes devraient donc être utilisées avec parcimonie. L'herbe aromatique sensible aux gelées pousse aussi bien dans le jardin que sur le balcon.

Romarin
Romarin

(sku) Le pourtour méditerranéen est la patrie du romarin, mais il pousse très bien dans les jardins de nos contrées et en pot sur nos balcons et nos terrasses. Les propriétaires de jardins ne devraient pas y renoncer, car le romarin n'est pas seulement un bel ornement de rocaille ou de jardin de plantes aromatiques, c'est aussi une plante médicinale. Le romarin est l'une des rares fines herbes capables de renforcer une pression sanguine basse, car il renforce le cœur et la circulation sanguine. Une pression sanguine élevée n'augmentera donc pas avec le romarin.

Une fine herbe très appréciée

On connaît surtout le romarin pour son utilisation dans la cuisine méditerranéenne. Ses feuilles y sont normalement utilisées fraîches, par exemple pour aromatiser la viande, la volaille, le poisson et les marinades. Les fleurs sont aussi riches en substances actives et peuvent servir à parfumer des coupes à fruits. Les fleurs de romarin conviennent également aux salades. Mais on retrouve également le romarin dans la bière et le vin, dans des pâtisseries, des gelées et des limonades, et il est également très apprécié dans l'industrie des parfums et des produits cosmétiques.

Le mieux c'est d'acheter le romarin maintenant chez l’horticulteur sous forme de jeune pousse. Il adore un emplacement chaud et ensoleillé et une terre humifère. Le sol ne doit toutefois pas être trop limoneux, car le romarin préfère un milieu un peu plus sec.

Hivernage

Le romarin est une plante sensible au gel et devrait être recouvert en hiver, même dans des lieux protégés Dans des conditions défavorables, il est recommandé de déterrer le romarin et de lui faire passer l'hiver dans la maison dans un endroit bien éclairé, à 8-10 °C. En avril, on pourra de nouveau le dépoter.

Récolte

On récolte de préférence les feuilles juste avant la floraison, c'est à ce moment-là qu'elles sont le plus aromatiques. Mais on peut également récolter l'herbe en fleurs ou seulement les fleurs.

Il convient ensuite de sécher rapidement et délicatement les feuilles ou les fleurs. Le séchage doit se faire en douceur pour éviter que les huiles essentielles ne s'évaporent.

Pour les besoins de la cuisine, on peut couper les pointes des jeunes pousses du romarin durant toute l'année. Mais en hiver, on modèrera la coupe, car la plante ne repoussera qu'au printemps.

Effet

Le romarin contient des huiles essentielles. Il a un effet équilibrant sur les nerfs et la circulation sanguine, aide en cas d'épuisement, de troubles digestifs, de maux de tête, et sous forme de pommade en cas de rhumatisme, d'inflammation des nerfs et de crampes. Le romarin stimule la production de bile et de suc gastrique et a un effet désinfectant. Le romarin est parfois déconseillé en cas de grossesse.

Informations additionnelles

ImagePoint (Christina Ermatinger) Imprimer l'article