Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Récolter soi-même des plantes sauvages comestibles

Si on veut cueillir des plantes sauvages comestibles dans la nature, il est indispensable de bien connaître l'espèce.

Si on veut cueillir des plantes sauvages comestibles dans la nature, il est indispensable de bien connaître l'espèce.
Si on veut cueillir des plantes sauvages comestibles dans la nature, il est indispensable de bien connaître l'espèce.

(sku) Elles ont du goût, sont riches en éléments précieux et poussent dans des prés, des champs, des talus, dans la forêt ou sur les berges des ruisseaux et présentent un large choix. On parle des plantes sauvages comestibles, qui ont été cueillies pendant des millénaires par les êtres humains mais sont, pour la plupart, depuis longtemps tombées dans l'oubli ; aujourd'hui elles sont peu à peu redécouvertes.

Quiconque cueille des plantes sauvages comestibles devrait cependant bien s'informer. Comme pour les champignons, il est impératif de savoir exactement quelles plantes et quelles parties de plantes sont comestibles et lesquelles ne le sont pas. En effet, dans les forêts et les prés poussent aussi des plantes toxiques ou non comestibles.

Les plantes sauvages comestibles ne peuvent être cueillies que dans les endroits où une pollution est exclue. On ne peut pas non plus les cueillir sur des chemins fréquentés par les chiens et sur des surfaces fertilisées ou pulvérisées.

Il est aussi important de ne pas arracher toute la plante, mais de couper à l'aide d'un couteau ou de ciseaux uniquement les parties de la plante désirées. Il ne faut pas cueillir toutes les plantes à un emplacement, afin d'assurer leur perpétuation.

Une sélection de plantes sauvages comestibles :

04_garten_kuechenkraeuter_essbare_wildpflanzen_baerlauch_mittel

Ail des ours (Allium ursinum)

Il pousse en grandes quantités dans les forêts humides de feuillus. Il fait partie des premières plantes sauvages de l'année. On utilise ses feuilles qui dégagent une forte odeur d'ail. Attention : il existe un risque de confusion avec le muguet et le colchique qui sont toxiques.

04_garten_kuechenkraeuter_essbare_wildpflanzen_beinwell_mittel

Consoude (Symphytum officinale)

Il s'agit d'une herbacée, pluriannuelle et à poils appartenant à la famille de la bourrache. Le thé de consoude soulage en cas de bronchite, rhumatismes et d'inflammation de l'intestin.

04_garten_kuechenkraeuter_essbare_wildpflanzen_breitwegerich_mittel

Grand plantain (Plantago major)

Il pousse sur des sols argileux dans les prés et sur les sols maigres. On ajoute ses feuilles dans la salade ou les soupes. Si on les cuisine, les jeunes feuilles ont un goût semblable à celui des épinards.

04_garten_kuechenkraeuter_essbare_wildpflanzen_brennnessel_mittel

Ortie (Urtica dioica)

Les jeunes feuilles sont utilisées avant tout avec les épinards, les soupes ou d'autres plats. Elle pousse à des endroits riches en nutriments. Riche en protéines et en vitamines A, C et E.

04_garten_kuechenkraeuter_essbare_wildpflanzen_gaensebluemchen_mittel

Pâquerette (Bellis perennis)

Cette plante herbacée est pluriannuelle. Ses feuilles et ses fleurs peuvent être utilisées pour les salades et les plats de légumes, elles ont un goût légèrement acidulé. On la trouve partout dans les prés mais aussi dans les friches.

04_garten_kuechenkraeuter_essbare_wildpflanzen_gemeine_schafgarbe_mittel

Achillée millefeuille

Elle pousse dans les prés et au bord des chemins. Ses feuilles fraîches finement hachées conviennent parfaitement pour les salades et les soupes; elles peuvent aussi être utilisées pour des liqueurs aux herbes et des apéritifs. La plante dégage une odeur épicée.

04_garten_kuechenkraeuter_essbare_wildpflanzen_gewoehnliche_wegwarte_mittel

Chicorée sauvage (Cichorium intybus)

Cette plante pousse sur les terrains vagues et au bord des chemins. Ses feuilles peuvent être utilisées crues dans les salades. Si on les cuit, elles conviennent pour les soupes et comme accompagnement des légumes. On peut décorer les plats avec ses fleurs bleues.

04_garten_kuechenkraeuter_essbare_wildpflanzen_grosse_sauerampfer_mittel

Oseille commune (Rumex acetosa)

Ses jeunes feuilles sont utilisées comme assaisonnement dans les salades. Elles conviennent également dans les sauces et les soupes. L'oseille commune pousse dans des prés riches en nutriments.

04_garten_kuechenkraeuter_essbare_wildpflanzen_knoblauchrauke_mittel

Herbe à ail (Alliaria petiolata)

Cette plante provient originairement d’Asie, mais on la trouve dans toute l’Europe. Ses jeunes feuilles fraîchement coupées peuvent être utilisées pour assaisonner les salades et les sauces. On peut utiliser les semences comme les graines de moutarde, les racines de la même façon que le raifort comme condiment épicé.

04_garten_kuechenkraeuter_essbare_wildpflanzen_loewenzahn_mittel

Dent de lion (Taraxacum officinale)

Les prés, les champs et les pâturages sont les endroits préférés de cette plante. Elle contient des substances amères, des protéines, de la vitamine C, du magnésium et du phosphore. Les jeunes feuilles peuvent être utilisées au début de l'année avec une salade ou des légumes. Les feuilles et le jus de racines sont aussi utilisés pour aromatiser les boissons.

04_garten_kuechenkraeuter_essbare_wildpflanzen_roter_wiesenklee_mittel

Trèfle des prés (Trifolium pratense)

On le trouve dans les prés. Les feuilles cueillies avant la floraison sont utilisées dans les salades et les soupes. Les fleurs sont ajoutées aux salades ou pour aromatiser les thés.

04_garten_kuechenkraeuter_essbare_wildpflanzen_vogelmiere_mittel

Stellaire intermédiaire (Stellaria media)

Cette plante se distingue par sa croissance fortement rampante. On peut l’utiliser comme légume semblable à des épinards, comme accompagnement pour les soupes et les salades ou pour garnir le pain.

04_garten_kuechenkraeuter_essbare_wildpflanzen_waldmeister_mittel

Aspérule odorante (Galium odoratum)

Elle pousse dans les forêts de feuillus et dans les clairières. En cuisine, on utilise ses feuilles et ses fleurs pour fabriquer des boissons. L’aspérule odorante favorise la digestion et a un effet apaisant.

04_garten_kuechenkraeuter_essbare_wildpflanzen_weisse_taubnessel_mittel

Ortie blanche (Lamium album)

Elle apprécie les emplacements ensoleillés à mi-ombragés. On utilise les jeunes pousses en fleurs et les jeunes feuilles. Celles-ci peuvent être utilisées dans le thé ou avec des feuilles d'orties en accompagnement d'un légume, comme les épinards.

Informations additionnelles

ImagePoint et istockphoto Imprimer l'article