Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Planter les saveurs d'automne

Toutes les plantes ne sont pas aussi sensibles au froid que le basilic. L'herbe de Sainte-Barbe et ses acolytes continuent de pousser gaiement alors que les journées sont plus fraîches et moins lumineuses. Ils nous approvisionnent en précieuses vitamines et veillent à donner aux salades, aux sauces ou à la pizza une saveur spéciale. Lisez comment planter et savourer les herbes d'automne.

Le pourpier d'hiver et ses acolytes apprécient les journées courtes - à l'instar des chrysanthèmes -  et nous prodiguent leurs feuilles aux saveurs variées tout au long de l'automne et de l'hiver.
Le pourpier d'hiver et ses acolytes apprécient les journées courtes - à l'instar des chrysanthèmes - et nous prodiguent leurs feuilles aux saveurs variées tout au long de l'automne et de l'hiver.

L'attrait qu'exercent fines herbes et plantes aromatiques est magique. Jamais encore, on n'a proposé une telle profusion d'herbes aromatiques qui confèrent aux mets une saveur particulière et jamais encore, elles n'ont été si appréciées. Ce n'est finalement guère surprenant, car elles influent favorablement sur notre santé et notre bien-être. Toutes les plantes aromatiques et épices sont aussi, simultanément, des plantes médicinales qui garantissent un apport en vitamines ainsi qu'en sels minéraux et qui stimulent la digestion et le métabolisme. Ail des ours, pissenlit, cresson et ficaire sont des herbes typiques du printemps. Elles sont dépuratives et aident à chasser la morosité de l'hiver. Mieux vaut prévenir et recourir au cresson d'hiver, à l'herbe de Sainte-Barbe et au pourpier d'hiver qui, comme leur nom l'indique, font partie des herbes qui restent fraîches durant la saison des frimas et nous dispensent leurs vitamines même en hiver. Elles peuvent être coupées plusierus fois.

Des produits frais et pleins de saveur

Ce n'est pas la peine de faire des conserves, car des feuilles fraîches sont constamment à disposition. S'alimenter, ce n'est pas seulement assouvir sa faim. Parsemé de petites feuilles vertes de pourpier d'hiver, un velouté de carottes est un régal pour l'œil. Et les gourmets apprécient eux aussi les surprises. Au printemps, lorsque le pourpier commence à fleurir, ses feuilles vertes associées à ses petites fleurs blanches en forme d'étoiles confèrent à n'importe quelle salade printanière ce je-ne-sais-quoi qui enchante les convives.

En automne, il vaut assurément la peine de préparer un petit jardin d'herbes aromatiques. Lorsque les températures sont encore chaudes en automne, la culture peut aussi débuter sur le balcon. Un balcon vitré, un jardin d'hiver ou une serre protégée du gel constituent un emplacement idéal. Si les températures sont de quelques degrés inférieures à 0 °C, les herbes aromatiques font une pause. Dès que le soleil brille, les températures derrière les vitres s'élèvent et la croissance des plantes reprend. Ne pas oublier d'arroser, même en hiver !

Oseille rouge (Rumex sanguinea)

Comme elle possède de jolies petites feuilles, on l'utilise aussi volontiers dans un but décoratif parmi l'« assortiment des merveilles automnales ». Récolter sans cesse les jeunes feuilles. Après l'hiver, l'oseille rouge commence à fleurir. Cette plante peut atteindre entre 30 et 80 cm de hauteur. Elle renferme moins d'acide oxalique que l'oseille.

Utilisation : dans les salades et comme fine herbe. Remplir les feuilles de fromage frais. Ne pas faire cuire l'oseille rouge car son aspect n'est alors guère appétissant.

Corne de cerf (Plantago coronopus)

Les feuilles goûteuses et dentées qui peuvent atteindre 40 cm de hauteur rappellent les bois d'un cerf. Des boutons floraux aromatiques se forment au printemps.

Utilisation : en salade, pour les lasagnes, les farces de raviolis, le pesto, dans des sauces, dans des petits bouquets de légumes étuvés ou passée à la friture en petites boucles vertes, la corne de cerf enrichit la cuisine l'hiver.

Pourpier d'hiver (Montia perfoliata)

Comme son nom l'indique, il s'agit de feuilles qui se consomment en salade l'hiver. On peut récolter ces petites plantes les jours où il ne gèle pas, d'octobre au début de l'été, période à laquelle cette plante commence à fleurir.

Utilisation : en salade, comme lit pour présenter du saumon, des œufs, sur des toasts et aussi dans la garniture des quiches aux herbes.

Céleri à tondre (Apium graveolens var. secalinum)

Il ressemble au persil à feuilles plates. De l'automne jusqu'à la fin du printemps, il est possible d'en récolter les feuilles les jours où il ne gèle pas. Il monte en graine ensuite et commence à fleurir.

Utilisation : dans les salades et pour les soupes, pour les pestos d'herbes et les sauces. On peut le sécher et l'utiliser moulu pour réaliser un sel de céleri. Le céleri à tondre aime les tomates.

Rucola : cette crucifère qui appartient à la famille de la moutarde est riche en vitamine C

Rucola (Eruca sativa ssp. vesicaria)

Cette crucifère qui appartient à la famille de la moutarde est riche en vitamine C. La sorte qui vient d'Afghanistan est pluriannuelle et plus parfumée que les autres. Dès la floraison, rabattre la plante pour qu'elle produise de nouvelles pousses.

Utilisation : dans les mélanges de salade, sur les pizzas ou dans des sauces. Au printemps, les fleurs qui sont décoratives et qui ont une saveur poivrée peuvent servir à égayer une salade et il est possible aussi de les manger.

Herbe de Sainte-Barbe (Barbarea vulgaris) 

Les feuilles sont décoratives et ont un goût qui rappelle celui du cresson. Cette plante annuelle se couvre de délicieuses fleurs jaunes au début du printemps. On peut couper les jeunes feuilles sans arrêt de la fin de l'automne jusqu'au début du printemps.

Utilisations : en salade, pour les potages, les sauces et les pâtes ou pour décorer.

Informations additionnelles

ImagePoint (Thomas Jäger), « Schweizer Garten » Imprimer l'article