Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Do-it-yourself : aménager et planter soi-même une spirale d'aromatiques

La spirale d'aromatiques permet de cultiver de nombreuses plantes aromatiques sur un espace réduit, en recréant le plus précisément possible les conditions dont elles ont besoin pour se développer.

L'objectif de la spirale d'aromatiques est de cultiver un maximum de plantes aromatiques sur un espace réduit et de créer différentes zones climatiques qui correspondent idéalement aux conditions dont elles ont besoin pour se développer.
L'objectif de la spirale d'aromatiques est de cultiver un maximum de plantes aromatiques sur un espace réduit et de créer différentes zones climatiques qui correspondent idéalement aux conditions dont elles ont besoin pour se développer.

(pg) La spirale d'aromatiques est un parterre en trois dimensions qui s'élève en forme de spirale. Le bas de la spirale commence idéalement par une petite mare. Le parterre est délimité par un muret de pierres naturelles ou de briques. Comme une spirale d'aromatiques nécessite tout au plus quelques mètres carrés, on peut aussi bien l'aménager dans le jardinet à l'avant de la maison.

On choisira de préférence le printemps ou l'automne pour les travaux d'aménagement. L'emplacement idéal est exposé au soleil et à l'abri du vent, si possible à proximité de la cuisine. La surface au sol de la spirale correspond à un cercle d'un diamètre d'au moins 3 m afin que les plantes aient suffisamment d'espace pour se développer. Il faut compter environ un mètre pour la hauteur. Bien évidemment, ces dimensions ne sont pas contraignantes. Les murets latéraux sont réalisés en pierres qui stockent la chaleur du soleil et la restituent à la terre.

Conseils d'entretien

La menthe et l'absinthe étant très envahissantes, il vaut mieux s'abstenir d'en mettre dans une spirale d'aromatiques. En outre, il est déconseillé de planter côte à côte la ciboulette et le persil. La spirale d'aromatiques occasionne moins de travail lorsqu'on la garnit de plantes vivaces. Ces dernières résistent à l'hiver et se remettent à pousser au printemps. Une spirale d'aromatiques nécessite peu d'entretien. Il faut juste la désherber régulièrement et rabattre de temps à autre les plantes aromatiques.

Comptez 1 journée pour aménager la spirale d'aromatiques, cette indication pouvant toutefois varier en fonction des dimensions.
Comptez 1 journée pour aménager la spirale d'aromatiques, cette indication pouvant toutefois varier en fonction des dimensions.

Indispensable : une bonne préparation

Une bonne préparation est toujours d'un grand secours lorsque l'on choisit d'effectuer soi-même les travaux. Rassemblez au préalable le matériel nécessaire ainsi que tous les outils. Une fois que tout est là, vous pouvez vous mettre au travail.

  • Facile à moyen

  • Comptez 1 journée pour aménager la spirale d'aromatiques, cette indication pouvant toutefois varier en fonction des dimensions.

Les tuyaux du pro

  • Prenez le temps de planifier soigneusement la spirale d'aromatiques et d'en faire un croquis avant de commencer l'aménagement.

  • La spirale d'aromatiques occasionne moins de travail lorsqu'on la garnit de plantes vivaces.
Informations additionnelles

istockphoto, Zeitschrift «Schweizer Garten» Imprimer l'article