Légumes : Chicorée rouge

La chicorée rouge peut être employée de mille et une manières. Mais cette salade typiquement italienne, avec son goût légèrement amer, a encore un autre avantage : elle est cultivée à une époque de l’année où les autres salades sont denrées rares au jardin.

La chicorée rouge pousse le mieux dans une terre profonde, dans un coin ensoleillé.
La chicorée rouge pousse le mieux dans une terre profonde, dans un coin ensoleillé.

(sku) La chicorée rouge ou radicchio est largement répandue dans les pays du Sud, où elle est souvent servie en salade croquante. Mais ce légume a largement conquis les jardins de toute l’Europe. La chicorée rouge appartient à la famille des composacées et est une variété de chicorée. Le pain de sucre et l’endive sont ses lointains parents. Toutes ces salades ont le goût légèrement amer caractéristique des chicorées.

Un emplacement ensoleillé

La chicorée rouge pousse le mieux dans un terrain profond situé dans un lieu bien ensoleillé. Les choux, les haricots grimpants, les tomates ou les poireaux sont des voisins parfaits. La chicorée rouge se plante vers la fin de l’été. Dans la plate-bande, les lignes doivent être séparées par 25 à 30 cm. Les plantons sont disponibles chez de nombreux jardiniers et dans les centres de jardinage.

On peut également semer la chicorée dès la mi-juin. Les semis se font en ligne, en pleine terre ou dans des bacs spéciaux. Vers la fin de l’été, les jeunes plantes sont éclaircies. Si l’été est très chaud, les semis doivent être protégés du soleil et placés à l’ombre. Sinon, ils risquent de pousser de manière irrégulière.

Une salade facile à cultiver

La chicorée rouge n’est pas particulièrement exigeante et se laisse soigner facilement. Elle fait partie de ces variétés de salades qui apprécient un binage régulier. Bien qu’elle soit assez résistante, elle peut toute de même être atteinte par certaines maladies. Lorsqu'une plante présente de la pourriture grise ou du mildiou, il faut l’enlever et la détruire rapidement.

La chicorée rouge se conserve au jardin aussi pendant l’hiver. Durant la saison froide, il faut la protéger du gel avec un voile en non-tissé ou des branches de sapin. Vérifiez régulièrement que les plantes ne pourrissent pas, en particulier par temps humide. Avec des variétés à croissance rapide, une première récolte peut être faite déjà en automne. Lorsque les nuits ne sont plus très chaudes, les feuilles changent de couleur.

Conseil

Il existe différentes sortes de chicorées. La « Palla Rosso » est particulièrement indiquée pour une récolte d’automne. Cette variété supporte un léger gel, mais n’est pas adaptée aux grands froids. L’« Indigo », en revanche, est plus résistante et développe des têtes de salades serrées et rouge foncé.

Avec ses rosettes rouges brillantes, la « Rossa di Verona » a un goût excellent. Elle passe très bien l’hiver et permet d’avoir une récolte en début d’année.

Informations additionnelles

ImagePoint (Creativ Studio Heinemann) Imprimer l'article