Légumes : Chou frisé

Le chou frisé est précieux : peu de légumes permettent un tel apport de vitamines fraîches sur la table en plein hiver. C’est après le premier gel qu’il déploie toute sa saveur. A déguster frais du jardin.

Chou frisé
Chou frisé

(sku) Le chou frisé figure parmi les quelques légumes qui craignent le moins le froid. Il peut sans autre rester dans les plates-bandes durant les mois d’hiver. Le gel a même une influence positive. Des recherches ont confirmé ce que la sagesse populaire savait déjà : le chou frisé a meilleur goût après les premières gelées. Avec le froid, la plante développe sa teneur en sucre et perd son amertume. Le chou frisé est aussi un légume précieux en matière de vitamines, notamment B et C. A titre de comparaison : le chou frisé légèrement cuit à la vapeur contient deux fois plus de vitamines C que la même quantité d’oranges fraîches pressées.

Au jardin, le chou frisé est particulièrement indiqué comme deuxième culture. Pour avoir une récolte déjà en automne, il faut le planter vers fin juin. Comme il s’agit d’un légume résistant à l’hiver, les plantons de chou frisé peuvent très bien être mis en terre jusqu’à fin août. Laissez 40 à 50 cm entre chaque planton. Ce légume peut aussi être semé directement dans les plates-bandes vers la fin du mois de mai.

Cultiver et récolter le chou frisé

Du soleil à la mi-ombre

Le chou frisé n’est pas très exigeant. Il se développe bien dans un coin ensoleillé, mais supporte également un terrain à mi-ombre. Sol léger et sableux ou riche en humus, peu importe.

Les plates-bandes doivent être régulièrement ameublies, car le chou frisé n’aime pas avoir les pieds mouillés. Les plantes ne doivent ainsi être arrosées que par temps sec. Cette plante maraîchère a besoin d’engrais pour se développer. On peut lui administrer p. ex. un peu de compost en septembre.

Le légume peut être récolté dès novembre. Les feuilles sont ramassées de l’extérieur à l’intérieur de la plante. S’il reste toujours quelques feuilles et si les conditions météorologiques sont favorables, la récolte peut être prolongée jusqu’en avril.

Si le chou frisé reste dans les plates-bandes durant l’hiver, cela vaut la peine de le protéger avec un filet. En effet, les oiseaux et le gibier l’apprécient et en font volontiers leur dîner !

Conseil

Le chou frisé n’est pas seulement bon et sain. Il est également très décoratif. En combinaison avec des fleurs et d’autres végétaux, il peut servir d’ornement dans les plates-bandes. La variété « Redbor », avec ses feuilles violettes qui attirent le regard, est particulièrement indiquée.

Informations additionnelles

ImagePoint (Jürg Waldmeier) Imprimer l'article