Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Planter de la doucette

Grâce à sa résistance au gel, la doucette est idéale pour remplir à nouveau l'espace d'une plate-bande potagère après la récolte. Peu importe ce qu'il y avait dans le carreau auparavant. Elle peut être semée à partir d'août et apporte en hiver des minéraux et beaucoup de vitamines A et C.

Doucette
Doucette

(sku) La doucette, aussi connue sous le nom de rampon ou mâche, appartient à la famille des valérianacées, représentée par quelque 300 espèces dans l'hémisphère Nord. Elle est d'ailleurs le seul légume dans cette famille, toutes les autres plantes appartenant à la catégorie des herbes. La résistance au gel de cette salade en fait une excellente culture de suite dans le potager. La doucette est précieuse pour l'alimentation. Elle contient des minéraux, surtout du fer et beaucoup de vitamines A et C.

Quand semer et comment ?

La doucette peut être semée dès le mois d'août et jusqu'en novembre. Pour profiter d'une récolte en début de saison, on peut également la semer dans le potager dès mars. 

La doucette se développe mieux dans un endroit ensoleillé. Idéalement, on la sèmera dans un sol perméable et riche en humus. Comme cette salade n'est pas une plante très compliquée, peu importe ce qui a été cultivé dans la plate-bande en première culture. La doucette peut naturellement être semée à la volée. Mais cette méthode est nettement plus onéreuse. La lutte contre les mauvaises herbes et la récolte seront facilitées avec un semis en lignes séparées de 10 à 15 cm. La semence est recouverte d'environ 1,5 cm de terre, car les graines ont besoin d'un endroit sombre pour germer.

Après l'ensemencement, il est recommandé de couvrir la plate-bande d'un non-tissé. Cette mesure favorise la germination. La température idéale pour que les semis germent se situe autour de 15 °C. Avec une couverture de protection en non-tissé, la période de récolte peut se prolonger durant les froids mois d’hiver.

La doucette peut aussi être cultivée en polyculture. Cette salade supporte bien le voisinage des haricots, du fenouil, des carottes, des choux, des tomates ou des oignons. En règle générale, il n'est pas nécessaire d'ajouter de l'engrais, car la doucette se contente des éléments nutritifs laissés dans le sol par la culture précédente. Il faut compter environ trois à quatre semaines entre le semis et la récolte.

Récolter et hiverner

  • La récolte le plus simplement lorsque la plante entière est cueillie en la coupant directement à ras du sol. La doucette se conserve quelque temps si on la met au frigo, dans un sachet plastique.

  • La salade peut bien passer l'hiver dans la plate-bande. S'il n'y a pas de neige, des branches de sapin ou un non-tissé permettent de protéger les plantes. Les rosettes restent ainsi croquantes. La doucette est très robuste et peu sujette aux maladies.

Quelle sorte ?

Il existe différentes sortes de doucette. La mâche « Verte à cœur » pousse rapidement et en abondance. La « Gala » est particulièrement robuste et résistante en hiver. La « Duplex » est fine et développe de jolies rosettes en forme de cœur, tandis que la « Vit » est une variété bien adaptée à la culture d’automne et d’hiver. La mâche « de Hollande » pousse rapidement et se distingue par ses grandes feuilles larges. Cette sorte est toutefois moins résistante aux conditions hivernales.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article