Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Planter du radis

Le radis est une racine potagère de la famille des crucifères. La saison de cette plante délicate et épicée bat son plein en automne. Suivant les variétés, la racine peut être rouge, blanche ou noire.

Le radis est une racine potagère de la famille des crucifères. Suivant les variétés, il peut être rouge, blanc ou noir.
Le radis est une racine potagère de la famille des crucifères. Suivant les variétés, il peut être rouge, blanc ou noir.

(sku) A l'origine, le radis vient d'Asie mineure. Il est d'ailleurs bien plus populaire dans la cuisine de ces régions que chez nous. Sous nos latitudes, il est tout particulièrement apprécié en Bavière, où on le déguste cru, accompagné d'une tranche de pain noir beurrée et d'une bière.

L'histoire de cette racine remonte à près de 2000 ans avant notre ère. Des peintures pariétales montrent que le radis était déjà cultivé dans l'Egypte ancienne. Au Moyen Age, il était utilisé comme plante médicinale pour soigner les maux biliaires et hépatiques. Depuis, de nombreux radis, de formes et de couleurs diverses, ont fait leur apparition. Selon les variétés, la racine peut être rouge, blanche ou noire. On distingue le radis annuel de printemps et d'été de celui bisannuel d'hiver.

Eviter l'eau stagnante

Dans le jardin, ce légume apprécie un sol riche en humus et en substances nutritives, mais qui n'a pas été récemment fertilisé. Il faut absolument prendre des mesures pour éviter l'eau stagnante. On peut cultiver des radis à presque n'importe quel moment de l'année. Les « primeurs » sont semés en pleine terre dès le mois de mars ; les variétés d'été suivent en mai et juin, tandis que celles d'automne occupent les plates-bandes dès les mois de juillet et août.

Les semis ne doivent pas être trop à l'étroit et il faut les éclaircir. Par temps chaud et sec, arroser régulièrement les radis pour qu'ils gardent un goût agréable et pas trop fort.

Il existe des radis de toutes les tailles. Le légume est mûr lorsque la racine soulève clairement la terre. On peut facilement le conserver pour autant que l'on prenne la peine d'enlever les feuilles. Plus le radis est jeune, plus son goût sera doux. A déguster cru, coupé en fines rondelles salées ou râpé en salade. Une préparation moins connue nous vient d'Asie orientale : là, on prépare le radis assaisonné d’une sauce aigre-douce ou on le sert chaud en potage épicé.

Conseil

Il existe des radis de différentes formes et couleurs. La variété « Ostergruss » développe par exemple des racines rouges. Elle peut être semée dès le début du printemps. Le radis blanc « Münchner Bier », avec ses racines blanches en forme de quilles, est particulièrement indiqué pour la culture d'été. Le radis noir est quant à lui une variété d'hiver et produit des racines plutôt rondes. Il peut être semé à la fin de l'été et être récolté dès le mois d'octobre.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article