Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Planter de la rhubarbe

La rhubarbe aime le soleil et pousse dans un sol profond. Ce légume en tige ne devrait pas pousser plus de six à sept ans dans le même emplacement. Lorsque la récolte est maigre, il est recommandé de dégrouper les plantes.

La rhubarbe ne devrait pas pousser plus de six à sept ans dans le même emplacement.
La rhubarbe ne devrait pas pousser plus de six à sept ans dans le même emplacement.

(sku) La rhubarbe est une plante vivace. En terre, elle forme d’épais rhizomes et développe rapidement de robustes tiges dès le début du printemps. La rhubarbe fait partie de la famille des renouées et, du point de vue botanique, elle est un légume. Pourtant, elle est généralement assimilée à un fruit.

La rhubarbe pousse le mieux dans une terre profonde, riche en nutriments et à un endroit ensoleillé. Sa croissance est stimulée par un fumier d'étable bien compacté ou du compost. En période de sécheresse, la rhubarbe devrait être régulièrement arrosée d'eau. Elle n'aime cependant pas l'eau stagnante. Cette plante est résistante aux conditions climatiques et, hormis en hiver, on peut la planter tout au long de l'année.

Contient de l'acide oxalique

La récolte de la rhubarbe commence en principe en avril et s'achève en juin. Ce légume est apprécié pour son goût acide et fruité. Ce goût particulier, on le doit à des acides de fruits acidulés comme ceux des pommes et des citrons. La rhubarbe contient également de l'acide oxalique. A fortes doses, l'acide oxalique est toxique pour les humains. Il peut, par exemple, être la cause de calculs urinaires ou rénaux. Chez les adultes, la dose critique est de 5 grammes. 100 grammes de tiges de rhubarbe contiennent, selon l'état de maturité, entre 0,2 et 0,5 grammes d'acide oxalique. Le teneur est au plus bas dans la rhubarbe jeune et elle augmente avec le degré croissant de maturité. Malgré tout, même à la mi-juin, la teneur n'est pas élevée au point de causer des symptômes d'intoxication.

La justification principale de la fin de la récolte au mois de juin est que la rhubarbe a besoin d'une période de régénération pour pouvoir se reproduire l'année suivante.

Transplanter

La rhubarbe ne devrait pas pousser plus de six à sept ans dans le même emplacement. Au plus tard lorsque les récoltes deviennent maigres, il s'agit de transplanter. A cet effet, les plantes doivent être déterrées et partagées. En l'occurrence, on partage le rhizome, de haut en bas, en plusieurs parties de la grandeur d'un poing. Chacune des parties doit disposer d'au moins deux à trois bourgeons et doit être immédiatement plantée dans un nouvel emplacement. Il est recommandé de planter en espaces de 80 x 100 cm. Ainsi, les plantes rajeuniront et seront activées pour une nouvelle croissance. Le meilleur moment pour transplanter la rhubarbe est de septembre à mi-octobre.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article