Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Cosmos

Les jupes à volants et le romantisme sont en vogue dans les défilés de mode. Les créateurs ou les horticulteurs ont créé aussi pour les cosmos de nouvelles jupes à fleurs. La diversité est au rendez-vous.

Les cosmos sont particulièrement à leur avantage lorsqu'ils dominent dans un groupe les autres fleurs d'été.
Les cosmos sont particulièrement à leur avantage lorsqu'ils dominent dans un groupe les autres fleurs d'été.

Les cosmos qui sont des plantes fleuries annuelles ont obtenu des compagnes de jeu : il s'agit de la variété à fleurs doubles ou mi-doubles « Double Click ». La variété « Sea Shell » avec ses pétales en forme de tube s'harmonise également bien à cette vague romantique. Les variétés fragiles de Cosmos bipinnatus avec leurs feuilles pennées et leurs grandes fleurs multicolores se sont révélées être des fleurs d'été robustes et faciles à entretenir. Elles sautent aux yeux lorsqu'elles sont plantées en groupes. Dans un massif de fleurs à floraison estivale, elles dominent nettement les tagètes et les agérates plus courts, mais permettent également de bien aérer les parterres de plantes vivaces tout en mettant une touche colorée devant une haie verdoyante ou une protection visuelle. Les cosmos apprécient les emplacements ensoleillés et mi-ombragés ainsi que les sols résistants et riches en éléments nutritifs.

Couleurs et formes

La gamme des couleurs est gaie et va du rouge foncé au blanc en passant par le rose classique. Les grandes fleurs disposées en coupe se dressent sur des pédoncules hauts de 100 à 140 cm. Cosmos bipinnatus, la nouveauté « Double Click » et la variété « Sea Shell » avec ses pétales en forme de tubes n'existent dans le commerce que sous forme de mélange de couleurs. Les seules à se vendre par couleur sont les variétés basses « Sonata karmin », « Sonata Pink Blush » et « Sonata weiss » qui n'atteignent que 60 cm. Ces dernières conviennent également bien sur la terrasse où elles constituent un rideau filigrane ou une protection visuelle fleurie. Si vous voulez mettre des cosmos dans un vase, il vaut mieux les couper tant que les fleurs tubuleuses intérieures sont encore fermées.

Les reines de beauté cosmiques fleurissent principalement de juillet à octobre. Elles ont la particularité de fleurir particulièrement abondamment à la fin de l'été, lorsque les journées raccourcissent. Si vous voulez qu'elles fleurissent au début de l'été, il faut les duper. Ces composacées fleurissent plus tôt si on les sème déjà à la fin mars chez soi avant de les cultiver dans une serre froide ou sous un châssis. Le mieux, c'est de repiquer les plantules tout de suite dans des petits pots et de les protéger des fortes gelées. Dès la mi-mai, planter les jeunes plants à l'extérieur tous les 25 à 30 cm. A partir de la mi-avril, il est possible de semer directement en pleine terre.

Ensemencement naturel

Lorsque les cosmos se plaisent bien dans un jardin ou sur une terrasse, ils se reproduisent même chaque année par ensemencement naturel. Ou plutôt les chardonnerets qui, pendant la saison froide, se nourrissent des calices fructifères, font tomber une partie de leur butin sur le sol sans neige. Les graines disséminées passent l'hiver et les premiers rayons du soleil en avril les font germer. Les premiers à sortir de terre sont les deux cotylédons parallèles et allongés. Ensuite, les premières feuilles pennées ne tardent pas à se manifester. Elles signalent que les cosmos vont nous tenir compagnie cet été encore.

Informations additionnelles

Revue « Schweizer Garten » Imprimer l'article