Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Les fleurs précoces donnent des envies de printemps

A la fin de l'hiver, les crocus, perce-neiges, hyacinthes muscari et Cie nous réjouissent avec leurs premières tendres fleurs. Ces plantes à la floraison précoce se complaisent dans le jardin tout comme sur le balcon. Nous vous disons comment ces fleurs faciles d'entretien prospèrent le mieux.

Crocus

Crocus

Les crocus conviennent à chaque jardin. Sitôt que les jours tiédissent, ils poussent dans les parterres de fleurs, dans les rocailles, sur les pelouses et dans les bacs de balcon. Les crocus affectionnent un milieu ensoleillé et une terre perméable exempte d'eau stagnante. On les plante en groupes entre septembre et octobre à une profondeur idéale de 7 à 10 cm. Les crocus d'automne se plantent en août. Les crocus demandent peu de soins. En plein air, ils ne doivent pas être arrosés. Après la floraison, les bulbes peuvent sans problème rester en terre.

Perce-neiges

Perce-neiges

Les perce-neiges paraissent minuscules et fragiles. Cependant, ces premières annonciatrices du printemps résistent à la neige et au gel. On les plante de septembre à novembre. Elles poussent dans des endroits ensoleillés à mi-ombragés. Cette plante à bulbes est peu exigeante et ne demande pratiquement pas de soins. Les perce-neiges sont toxiques pour les animaux tout comme pour les hommes.

Aconits d'hiver

Aconits d'hiver

Avec leurs petites fleurs jaunes, les aconits d'hiver font partie des plus belles plantes à floraison précoce. Ils affectionnent un sol riche en humus et en nutriments. Leur milieu idéal est un endroit ensoleillé à mi-ombragé. Leurs bulbes se plantent à une distance d'environ 4 cm et à une profondeur du double de la grandeur du bulbe. Le meilleur moment pour la plantation se situe entre septembre et novembre. Les bulbes des aconits achetés en pots au printemps peuvent sans autres être replantés en pleine terre après leur floraison. Les aconits d'hiver exigent peu de soins. Après la floraison, leurs tiges peuvent être coupées. Comme pour toutes les plantes à floraison précoce, les feuilles sont laissées sur place afin que les bulbes puissent y puiser des forces pour l'année suivante. Toutes les parties de l'aconit sont toxiques pour l'homme.

Hyacinthes muscari

Hyacinthes muscari

Les hyacinthes en grappes (muscari) sont d'une beauté exceptionnelle. Au printemps, leurs fleurs bleues ou violettes attirent tous les regards. Elles se complaisent dans pratiquement tous les types de sols et produisent aussi un bel effet dans des bacs à fleurs. Cette plante robuste n'a pas d'exigences particulières quant au milieu d'implantation. L'idéal est cependant un endroit éclairé. Leurs petits bulbes sont plantés en automne à une profondeur de 8 à 10 cm. Du fait de sa robustesse, cette plante, ne demande que peu de soins. Toutefois, les bulbes ne doivent pas se dessécher. Les hyacinthes muscari prospèrent entièrement d'elles-mêmes, que ce soit à partir de bulbes ou de semences. Raison pour laquelle on ne devrait pas couper les fleurs fanées. Les bulbes peuvent rester en terre tout au long de l'année.

Primevères officinales

Primevères officinales

La primevère officinale est une plante vivace et herbacée. Elle affectionne un endroit ensoleillé à mi-ombragé et un sol meuble et calcaire. Les primevères officinales se plantent de préférence en automne. On peut également les planter au printemps. En cas de sécheresse prolongée, il convient de les arroser de temps en temps. L'apport  d'engrais n'est en principe pas nécessaire. Les tiges fanées sont laissées sur place pour favoriser leur repousse naturelle.

Primevères communes

Primevères communes

Au printemps, ces primevères multicolores sont proposées en pots dans la plupart des commerces de fleurs. Elles affectionnent un endroit frais. Dans un salon chauffé, elles se développent mal et leur belle floraison n'est en général que de courte durée. Ces fleurs printanières prospèrent le mieux devant la fenêtre située dans une façade de maison, à l'abri des fortes gelées, ou également dans un bac sur le balcon. Dans le cas où les plantes ont été touchées par le gel, il ne faut jamais les exposer directement au soleil. Il est alors plus judicieux de les placer à un endroit ombragé où elles pourront lentement dégeler. En principe, un emplacement bien aéré, ensoleillé ou mi-ombragé, est préférable à un ombrage permanent.

Lors de jours ensoleillés, les primevères en pots sont à arroser de préférence tôt le matin. La sécheresse, mais aussi l'humidité persistante, entraînent le jaunissement des feuilles et une croissance irrégulière. C'est pourquoi il ne faut arroser les plantes que si la terre est légèrement desséchée. En général, un apport d'eau par semaine suffit. Les primevères ne supportent que peu de concentration de sel et ne doivent donc être que modérément fertilisées. Les fleurs fanées de primevères en pots sont à éliminer afin de favoriser une nouvelle floraison. Après la floraison, elles peuvent aussi être replantées dans le jardin.

Pensées

Pensées

La pensée (viola) est une fleur printanière des plus connues. Elle affectionne un milieu ensoleillé à mi-ombragé. Une terre riche en humus, avec éventuellement un peu de compost, est idéale pour une floraison luxuriante. Les pensées viola n'apprécient pas l'humidité persistante. En pots, les pensées poussent dans une terre pour fleurs ordinaire. Pour prospérer, ces plantes ne demandent que peu de soins. Il est cependant recommandé d'éliminer les fleurs fanées pour favoriser la pousse de nouvelles fleurs.

Informations additionnelles

istockphoto et ImagePoint Imprimer l'article