Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Multiplier soi-même la lavande

Il est facile de multiplier soi-même la lavande. Selon la méthode utilisée, il faut avoir la main plus ou moins verte. Avec les conseils suivants, vous y arriverez !

Il est facile de multiplier soi-même la lavande.
Il est facile de multiplier soi-même la lavande.

(sku) Pour multiplier la lavande, on peut s'y prendre de diverses manières. Chaque méthode de multiplication présente des aléas qui lui sont propres. Voici donc comment s'y prendre :

Boutures

Le bouturage est une des techniques de multiplication. Les boutures sont prélevées en les coupant de préférence en été sur des tiges mi-ligneuses. Les parties ligneuses ne se prêtent pas au bouturage. Les boutures ont également de bonnes chances de prendre lorsqu'elles ne sont pas coupées mais prélevées par arrachage. Les tiges devraient être longues de 10 cm environ. Avant le bouturage, il convient d'enlever les feuilles basses. Pour un bon enracinement, on plantera les boutures dans de petits pots placés de préférence dans un emplacement protégé. Les premières racines se forment après six à huit semaines environ. Dès que les racines sont bien développées, on peut repiquer les plants à l'extérieur ou dans des pots plus grands.

Semis

De nombreuses espèces de lavande peuvent aussi être multipliées par graines. On peut se les procurer au rayon graines d'un magasin de jardinage. Le printemps est la meilleure saison pour le semis. On utilisera des terrines à fond plat et remplies d'un terreau adéquat. Après le semis, recouvrir les graines d'un peu de terre. Lorsque les conditions sont idéales, la germination prend environ deux semaines, autrement il faut compter jusqu'à un mois. Une fois que les plantules sont suffisamment grandes, on les transplante individuellement dans de petits pots où elles poursuivent leur croissance jusqu'à obtention d'un bon enracinement. C'est alors qu'on les repique à l'extérieur.

Marcottage

La multiplication par marcottage est une opération facile. A cette fin, on prend une longue tige de lavande en forme de U, que l'on enfouit dans un sillon préalablement creusé et que l'on fixe avec un fil de fer. A l'endroit où la tige touche le sol, on enlève les feuilles. Pour terminer, le sillon est recouvert de terre. Cette méthode de multiplication s'utilise également au printemps. Dès que la marcotte a formé des racines, on la sèvre de la plante mère à l'aide d'un couteau et on la transplante.

La division

Simple aussi pour la multiplication, la division. D'abord on déterre délicatement les plants. Un plant est la plupart du temps divisé en deux au niveau des racines. Pour cette opération, on utilisera de préférence une fourche ou une bêche. Les parties divisées doivent être replantées au plus vite et être abondamment arrosées. Les plantes qui poussent en pots peuvent elles aussi être divisées. Le meilleur moment pour la division se situe au début du printemps ou en automne.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article