Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Saints de Glace : C'est ainsi que vous protégez votre jardin contre des gelées tardives

À la mi-mai, des vagues de froid avec gels nocturnes se produisent de plus en plus souvent autour des jours des Saints de Glace. Jürg Zogg de SRF Météo vous dit ce qu'il en est du phénomène météorologique et vous découvrez comment protéger votre jardin contre des gelées tardives.

Au printemps, un froid glacial peut s’abattre sur toute l’Europe centrale.
Au printemps, un froid glacial peut s'abattre sur toute l'Europe centrale.

Monsieur Zogg, qu'entend-on par les saints de glace en mai ?

Les saints de glace sont des jours importants pour la météo. Selon la tradition populaire, il peut encore geler la nuit à la période des trois saints de glace Mamert (11 mai), Pancrace (12 mai), Servais (13 mai). Cette période prend fin avec la Sainte Sophie, le 15 mai.

Que répondez-vous aux gens qui considèrent les saints de glace comme un mythe ?

Je leur dis qu'ils ont raison dans l'absolu. Certes, on constate régulièrement des coups de froid en mai, avec gelée au sol, voire gelée blanche. Mais des études effectuées par l'Office fédéral de météorologie et de climatologie ont révélé qu'il n'y a pas d'augmentation du risque de gel à l'époque des saints de glace. Ainsi, des gels tardifs peuvent survenir aussi bien début mai que seulement à la fin du mois. 

Pourquoi ces phénomènes météorologiques se produisent-ils ?

Durant les mois d'avril et de mai, les masses terrestres se réchauffent rapidement en raison de l'ensoleillement de plus en plus fort. En revanche, l'eau réagit beaucoup plus lentement. Et l'Atlantique Nord en particulier reste très froid encore longtemps. Si un courant de nord-ouest se produit au printemps, cet air froid nous arrive directement. Lors des nuits étoilées, le gel menace alors.

Où le phénomène se produit-il ?

Ce froid glacial peut atteindre toute l'Europe centrale. En tout cas, on parle des saints de glace dans tout l'espace francophone européen.

Pourquoi les saints de glace intéressent-ils les jardiniers ?

Mi-mai, la végétation est déjà bien avancée, et beaucoup de plantes sont très sensibles au froid. Le gel au sol ou les gelées blanches peuvent occasionner de gros dégâts.

Conseils du professionnel du jardinage

Protéger vos plantes des coups de froid et du gel nocturne en mai

  • Au potager, protéger les jeunes pousses de salade, brocolis, fenouil, poireaux, bettes et choux à l'aide d'un voile en matière non tissée. Ne repiquer le céleri qu'à partir de fin mai. Il ne supporte absolument pas le froid.

  • Protéger les jeunes plants qui germent comme les pois mange-tout, les petits pois, les haricots, les radis et les carottes avec un voile en matière non tissée. Ôter le voile quand il n'y a plus de risque de gel.

  • Attendre fin mai pour planter tomates, poivrons, courgettes, concombres, courges, aubergines et basilic. Ils ne supportent absolument pas le froid. En cas de risque de gel, protéger les plantes avec un voile non tissé ou un film plastique. 

  • Rentrer le basilic et les herbes fragiles en pot à l'intérieur.

  • Les pensées et les bulbes supportent le gel et ne doivent donc pas être protégés.

  • Les fleurs d'été comme les marguerites, les géraniums, la verveine, les pétunias, les lantanas, les gazanias, les tagètes et les bidens ferulifolia ne supportent pas le gel et souffrent des températures basses. Les protéger avec un voile en matière non tissée, un film plastique temporaire ou un sac, ou si possible les placer dans un endroit clair et protégé ou les rentrer à l'intérieur.

  • Les plantes en bacs prendront lentement et prudemment leur place d'été. Les pousses ont besoin de temps pour s'habituer aux forts rayons du soleil. Si les plantes ont déjà de nouvelles pousses, celles-ci ne supporteront pas le gel. Il faudra donc les protéger avec un voile non tissé, les placer contre un mur de maison qui les réchauffera, voire les rentrer à l'intérieur.

  • Les plantes à baies en fleurs, vignes, arbres fruitiers en espaliers ou colonnes seront protégé à l'aide d'un voile en matière non tissée.

Alarme-Météo en cas de gel et de chute de neige

infobox_wetter-alarm_v2_f_mittel

Téléchargez sans attendre l'application Alarme-Météo gratuite et soyez informé à temps de l'arrivée du gel et des chutes de neige.

En savoir plus
Informations additionnelles

ldd Imprimer l'article