Les feuilles d'automne sont si utiles

Les feuilles d'automne dans le jardin sont souvent perçues comme une nuisance. Les feuilles tombées sont en l'occurrence un matériau précieux et leur élimination est par ailleurs bénéfique pour votre condition physique. Nous vous disons comment vous pouvez simplement en venir à bout et diversement utiliser les feuilles d'automne dans le jardin.

Les feuilles mortes sur les pelouses, les plates-bandes et dans le jardin sont souvent mésestimées du fait qu'elles donnent beaucoup de travail aux propriétaires de jardins.
Les feuilles mortes sur les pelouses, les plates-bandes et dans le jardin sont souvent mésestimées du fait qu'elles donnent beaucoup de travail aux propriétaires de jardins.

(sku/ted) Les feuilles mortes sur les pelouses, les plates-bandes et dans le jardin sont souvent mésestimées du fait qu'elles donnent beaucoup de travail aux propriétaires de jardins. Pourtant, les feuilles tombées sont aussi un matériau précieux et elles peuvent être utilisées et réutilisées de diverses manières. Lisez nos 7 conseils concernant le feuillage d'automne :

1. Ratisser le feuillage 

Si votre jardin est visualisable, un râteau conviendra le mieux pour ramasser le feuillage. Cela ne ménage pas seulement l'environnement, mais c'est également bénéfique pour votre condition physique personnelle. 

2. Souffleur ou aspirateur de feuilles 

Le feuillage peut être ôté nettement plus vite avec un souffleur ou aspirateur. Mais l'utilisation d'un appareil pour feuilles est seulement appropriée dans le cas de grands espaces verts avec beaucoup de feuillage. Lors de l'achat, il convient de veiller à ce que l'appareil puisse être utilisé comme aspirateur avec fonction broyeur et comme souffleur et s'il doit être actionné électriquement ou avec de l'essence. Le grand désavantage est que des souffleurs ou aspirateurs de feuilles sont très bruyants. 

3. Composter les feuilles d'automne  

Rassemblées, les feuilles peuvent facilement être compostées. Bien décomposé, le compost de feuilles mortes fournit un excellent terreau. Il faut prendre en compte ce qui suit :

  • Le feuillage devrait être mélangé avec suffisamment d'autres matières, afin qu'il se décompose bien.

  • Pour le compostage, une grande part de feuilles de vergers est bienvenue. Les feuilles fines et petites sont particulièrement recommandées car elles se décomposent plus rapidement. Les feuilles de  sureaux, de charmilles et de noisetiers sont riches en azote et sont excellentes pour le compost.

  • Les feuilles de noyers, de châtaigniers et de platanes se décomposent difficilement. Elles contiennent des acides tanniques. Les hêtres ont également une forte teneur en acides tanniques, mais le processus de décomposition est beaucoup plus rapide, grâce à la finesse de leurs feuilles.

  • Des feuilles s'accumulant sur des routes à grand trafic ne conviennent pas pour le compostage. Elles contiennent des métaux lourds qui ne se dégradent pas et qui resurgissent dans le compost et finalement aussi dans la terre du jardin. Ces feuilles devraient être éliminées.

4. Protection de plantes contre la chaleur

Dans le cas de parterres de fleurs, de plantes vivaces et de fraises, les feuilles peuvent procurer aux plantes une protection contre le gel et le froid, sous forme de couche d'humus. Les feuilles sèches sont à cet effet enfoncées et accumulées autour des plantes. Afin que les feuilles ne soient pas emportées par le vent, il est possible d'alourdir avec des branches de sapin. Le reste du travail est effectué par les microorganismes du sol. Les vers, par exemple, entraînent les feuilles décomposées dans leurs galeries. Les scarabées, mille-pattes et autres habitants du sol les morcellent et les feuilles seront ensuite décomposées jusqu'au printemps suivant. Ce qui reste, c'est une bonne terre fertile.

Quartiers d'hiver pour hérissons.
Quartiers d'hiver pour hérissons.

5. Quartiers d'hiver pour hérissons et autres

Lorsqu'on aime observer les merles, les moineaux ou le chat du voisin dans le jardin, les feuilles entassées dans un coin tranquille peuvent offrir un gîte d'hibernation bienvenu pour les hérissons et autres animaux sauvages.

6. Laisser sur place

Les feuilles peuvent aussi simplement être laissées sous des arbres, des buissons ou des arbustes à baies ainsi que sur des platebandes de jardin. C'est la voie la plus simple et la plus directe pour restituer les nutriments des feuilles dans le jardin. Les feuilles doivent par contre être ôtées des pelouses. Si elles restent sur place, l'herbe ne reçoit pas assez de lumière et jaunit. 

7. Éliminer correctement le feuillage 

S'il y a beaucoup de feuillage, la matière excédentaire devrait être éliminée correctement. Cela peut avoir lieu par la déchetterie locale ou le ramassage local des déchets verts. Il est en revanche interdit de déposer ou de brûler le feuillage dans la forêt. 

Que faire de feuilles malades ?

Si les feuilles sont malades suite au mildiou ou à la fumagine étoilée ou à des rouilles, etc., p. ex., elles ne devraient pas être réutilisées vu que les maladies pourraient à nouveau infecter les plantes le printemps suivant. Des feuilles malades devraient complètement être ramassées et être éliminées avec les détritus.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article