Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Protection contre le gel dans le jardin

Lorsque les températures baissent, les premiers gels approchent doucement. Il est important que vous protégiez ensuite le jardin contre le gel. Les mesures suivantes empêchent des dommages aux plantes.

03_aktuelle_gartenarbeiten_frostschutz_im_garten_pflanzenschutz
La plupart des plantes vivaces n'ont pas besoin d'une protection contre le gel.

Les plantes en pot prennent leurs quartiers d'hiver

(sku) Si vous voulez mettre en sécurité vos plantes en pot et de balcon pour l'hiver, les lauriers, citronniers, géraniums, fuchsias et autres végétaux doivent obligatoirement prendre leurs quartiers d'hiver avant les premières gelées nocturnes. Avant de les ranger, les plantes sont légèrement taillées. Les plantes prévues pour hiberner restent en règle générale dans leurs bacs et sont très peu arrosées. Un endroit protégé du gel et lumineux convient bien pour des quartiers d'hiver. Les plantes en pot, couronnes et suspension de fleurs peuvent aussi passer l'hiver chez un professionnel. Différents magasins spécialisés et jardineries offrent ce service et permettent aux plantes de passer l'hiver dans des conditions optimales.

Plantes vivaces en bac

Les pots et bacs accueillant les plantes résistant au froid doivent être fabriqués dans des matériaux n'absorbant pas l'eau et résistant au gel. Il est mieux que les récipients restent dehors, calés sur des lattes en bois afin d'éviter le contact avec le sol gelé. Etant donné que les plantes ne perdent pas leur propre chaleur, emballer les bacs dans de la toile ou des coussins à bulles d'air n'a que peu d'influence sur leur durée de vie. Seul le gel des mottes est retardé. Il est important d'arroser de temps en temps les jours de gel les plantes en bac qui restent dehors.

Plantes délicates

Pour ce qui est des plantes délicates, emballer les parties vertes de la plante avec de la toile est recommandé. Que ce soit dans le sol ou dans le bac, une couche épaisse de brindilles de sapin autour du pied complète la protection des plantes sensibles contre le gel.

Arbrisseaux : attendre

Si des arbrisseaux de plusieurs années portent de beaux fruits et ont eu des montées en graine, ils peuvent rester. Même s'ils sont secs, ils embellissent le jardin en cas de brouillard et de frimas, et leur superbe aspect fait penser à des fantômes. Les montées en graine sont taillées au plus tard au début du printemps. La plupart des plantes vivaces n'ont pas besoin de leur propre protection contre le gel. Aux endroits où des gels prononcés se font sentir sans qu'il ne tombe de neige, les arbustes sensibles peuvent être protégés avec des feuilles ou des branches de sapin.

Ne pas couper les graminées décoratives

Les graminées décoratives se protègent elles-mêmes du gel. C'est la raison pour laquelle elles ne sont pas taillées dans un premier temps mais simplement attachées ensemble au moyen d'une ficelle solide. Les herbes sont ainsi protégées contre le froid et prémunies contre le poids de la neige. Un collier de feuilles est une protection supplémentaire.

Protéger le sol

Au printemps, les légumes et les fleurs ont besoin d'un sol sain et fertile. C'est pourquoi, il est préférable que les plates-bandes rangées ne restent pas sans protection contre le gel durant l'hiver. La nature ne connaît pas de surface en jachère sur des sols sains et riches en nutriments, elle se protège contre les intempéries au moyen d’une couche de végétation et empêche ainsi l'élimination des substances nutritives en cas de pluie et d'assèchement du sol. C'est pourquoi il est nécessaire de protéger les plates-bandes avant le premier gel à l'aide d'une couche de paillis protectrice provenant de matériau organique tel que déchets de tonte, feuilles, paille ou paille hachée ou avec du paillis disponible dans le commerce. La couche diminue considérablement jusqu'au printemps.

Protection contre le gel pour l'étang dans le jardin

Avant que la surface de l'eau ne gèle, tous les corps étrangers tels que les feuilles, les branches et les brindilles doivent être retirés de sorte qu'ils ne salissent pas inutilement l'eau durant l'hiver. A l'aide d'une bêche dont on entoure les dents d'un filet fin, il est aisé de récupérer ces différents résidus. Il faut être prudent lorsque le gel est plus fort et que la surface de l'eau menace de geler. Si l'eau gèle, la pression exercée par la glace peut causer des dégâts aux murs du bassin, et l'étang du jardin est endommagé. Des petits blocs de bois ou des fagots flottants peuvent être une parade. Ils flottent à la surface de l'eau et freine la pression de la glace sur le mur du bassin quand l'eau est gelée. Des balles en caoutchouc dures ou des plaques en styropore conviennent aussi. Avant la formation complète de la glace, des éléments chauffants que l’on place directement dans l'étang offrent aussi une protection.

Protection pour l'hiver des poissons de l'étang

Si vous avez des poissons qui passent l'hiver dans l'étang du jardin, une partie de la surface doit restée non gelée. Si une couche de glace s'est formée, de l'eau chaude fait l'affaire. On arrose par exemple le morceau de bois gelé ou la balle de caoutchouc afin de les libérer. Ensuite, on retire de l'eau de l'étang jusqu'à ce que le niveau de l'eau soit descendu d'environ trois à quatre centimètres. Le trou dans la glace est ensuite couvert de matériau laissant passer l'air, par exemple un sac de jute. Ainsi, les poissons peuvent à nouveau respirer.  

Protéger l'alimentation en eau

L'alimentation en eau dans le jardin doit être protégée avant l'arrivée du gel. En effet, l'eau gèle et peut provoquer des dégâts aux conduites et tuyaux. Vider les raccordements en eau et les tuyaux menacés par le froid. Ceci est valable également pour les citernes. Ranger les tuyaux d'eau si possible dans un endroit protégé du gel. Les systèmes d'arrosage automatique sont aussi vidés. Les systèmes de commande d'arrosage ne supportent pas du tout le gel. Ceux-ci doivent être rangés à la maison durant l'hiver. Si vous enlevez les batteries ou les accus, vous augmentez leur durée de vie.

Alarme-Météo en cas de gel et de chute de neige

infobox_wetter-alarm_v2_f_mittel

Téléchargez sans attendre l'application Alarme-Météo gratuite et soyez informé à temps de l'arrivée du gel et des chutes de neige.

En savoir plus
Informations additionnelles

imagepoint Imprimer l'article