C'est ainsi que votre jardin sera prêt pour l'hiver

En automne, dès que les températures baissent, il y a encore certains travaux à réaliser dans le jardin, sur le balcon et la terrasse. Nous vous citons les 7 phases essentielles pour que votre jardin passe bien l'hiver.

Afin d'empêcher la formation de moisissure, les feuilles et les résidus de plantes devraient être minutieusement retirés de l'herbe.
Afin d'empêcher la formation de moisissure, les feuilles et les résidus de plantes devraient être minutieusement retirés de l'herbe.

(sku) Lorsque s'annonce la saison des frimas, les roses ne sont pas les seules à perdre lentement mais sûrement leur beauté. Il est temps de préparer le jardin à l'hiver.

1. Rabattre les buissons à fleurs

Ces arbustes n'ont pas besoin de beaucoup de soins en automne. Il suffit de couper les fleurs et les feuilles flétries. On évite ainsi les maladies qui pourraient se développer. Les tiges sont taillées de sorte qu'elles dépassent à peine du sol. Si les arbustes ont déjà formé de beaux bouquets de fruits et de graines, on peut les laisser. Par temps de brouillard et de gelée blanche, ils prennent des allures fantomatiques et confèrent au jardin une beauté irréelle. Les rameaux couverts de graines seront alors rabattus au tout début du printemps, au plus tard. La plupart des arbustes à fleurs n'ont pas besoin d'une véritable protection contre le froid. Toutefois, dans les régions où l'on enregistre souvent de fortes gelées mais rarement de la neige, mieux vaut protéger les arbustes fragiles avec des feuilles ou des branches de sapin.

2. Tondre le gazon

Il faut tondre une dernière fois le gazon. Pour éviter la formation de moisissures, éliminez soigneusement les feuilles mortes et les restes de plantes. Il faudra ensuite nettoyer la tondeuse et tous les outils de jardinage, les graisser et les ranger dans un endroit sec. Au printemps prochain, vous apprécierez d'avoir pris cette précaution !

3. Protéger les plates-bandes 

Les fleurs et les légumes auront besoin d'un sol sain et riche au printemps. C'est pourquoi il vaut mieux ne pas laisser les plates-bandes « nues » pendant l'hiver. Grâce à la végétation, qui empêche un lessivage des substances nutritives par les pluies ou le desséchement des sols, la nature se protège des intempéries. En automne, il faut donc recouvrir les plates-bandes d'un paillis qui se composera d'éléments organiques comme des tontes de gazon, des feuilles mortes, de la paille ou des débris de végétaux hachés ou de substances spéciales en vente dans le commerce. D'ici au printemps, cette couche de protection se sera largement décomposée et des organismes vivant dans la terre l'auront intégrée au sol.

4. Ranger les plantes en bacs dans leur quartier d'hiver 

Avant les premiers gels, il faut absolument mettre à l'abri les plantes en bacs et celles qui agrémentaient les balcons et qui sont sensibles au gel, comme les oliviers, les lauriers roses, les citrus, les géraniums, les fuchsias, pour n'en citer que quelques-unes, et les installer dans leurs quartiers d'hiver. Il faudra également les rabattre légèrement auparavant. En règle générale, les plantes resteront dans le quartier d'hiver dans leurs pots ou leurs bacs et ne seront arrosées que très parcimonieusement. Tout local clair et où il ne gèle pas peut servir de quartier d'hiver. Il est possible aussi de faire hiverner les plantes en bacs, les plantes arbustives et les suspensions chez le spécialiste. De nombreux magasins spécialisés et un grand nombre d'horticulteurs proposent ce service et permettent ainsi aux plantes d'hiverner dans les meilleures conditions.

5. Protéger les plantes en pots vivaces

On place les plantes en pots qui ne craignent pas l'hiver et qui restent dehors sur des petits morceaux de bois. Les pots seront ainsi protégés des tensions que peut créer la neige gelée. Les matériaux qui servent à fabriquer les pots devraient supporter les intempéries. Dans le cas contraire, les pots éclateront sous l'effet du froid. L'hiver, les plantes ont besoin d'être suffisamment protégées de la bise. Il est bon de les placer contre les murs de la maison, si possible.

Les plantes aiment elles aussi être bien habillées : un manteau en voile d'hivernage les protège du froid, du gel et du soleil hivernal. Ce voile peut, selon les plantes, entourer le pot ou emballer toute la plante. Il est préférable de s'informer dans le commerce spécialisé des besoins des diverses variétés. Si la plante n'est pas exposée à la pluie à son lieu d'hivernage, il faudra l'arroser légèrement, à intervalles réguliers. Bien sûr, l'arrosage n'aura lieu que les jours où il ne gèlera pas.

6. Ratissage de feuilles mortes

Des feuilles d'automne tombées des arbres devraient être retirées du gazon. Si les feuilles restent sur le gazon, l'herbe a trop peu de lumière et jaunit. Elles peuvent toutefois être réparties sur des plates-bandes vides et sous des buissons et des arbres. Des coléoptères, des mille-pattes et d'autres êtres vivant du sol coupent en petits morceaux les feuilles. Une terre de jardin fertile demeure. S'il n'est pas répandu trop densément, le feuillage sur des parterres de fleurs et des plates-bandes fournit une protection contre le froid et le gel. Afin que le feuillage ne soit pas transporté par le vent, il peut être déployé avec des branches. Jusqu'au printemps de l'année prochaine, le feuillage est alors décomposé. Celui qui le souhaite peut aménager un quartier d'hiver bienvenu pour l'hérisson, avec le feuillage accumulé et des branches, dans un coin tranquille du jardin.

7. Ranger les meubles de jardin

Des meubles de jardin en aluminium, en acier inoxydable, en granite ou avec tressage synthétique devraient être rangés à un endroit protégé ; par exemple, sous le balcon ou dans le garage. Également des meubles en fer doivent impérativement être conservés à un endroit sec dans l'espace intérieur, car ces meubles pourraient commencer à rouiller en combinaison avec l'humidité. Des bois convenant spécialement pour l'extérieur, tels que teck ou robinier, pourraient  en soi passer l'hiver dehors. Mais la patine qui se forme en l'occurrence n'est pas

au goût de tous. C'est pourquoi, des meubles en bois résistants aux intempéries et des meubles en bambou devraient passer l'hiver à un endroit où ils sont protégés des intempéries. Le bois sera préalablement nettoyé avec un savon spécial et lorsqu'il est de nouveau sec, il sera légèrement poncé avec du papier abrasif très fin et sera ensuite huilé. Comme des housses textiles de meubles d'extérieur, des parasols devraient aussi passer l'hiver au sec. La raison : même si les étoffes sont renforcées avec un matériau hydrofuge, elles absorbent toutefois l'humidité et commencent de moisir ; par ailleurs, la protection contre les UV de parasols diminue ainsi.

Préparer son jardin pour l'hiver : 6 gestes essentiels 

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article