Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

Travaux de jardinage en juillet

Nous vous donnons chaque mois les dernières informations pour votre potager, votre verger, votre jardin d'agrément et votre balcon.

Potager

La grumolo
La grumolo

La grumolo pour le printemps

En plus de l'endive, du pain de sucre et de la chicorée au sens restreint il existe, dans la famille élargie des chicorées, des variétés dignes d'être découvertes. Parmi celles-ci, nombreuses sont celles qui portent des noms italiens tels que Castelfranco, Verona et Treviso. Les substances amères de la chicorée sont en effet très appréciées de la cuisine italienne, d'où la grande diversité des variétés italiennes. La grumolo fait, elle aussi, partie de cette famille. En juillet, elle est semée directement en pleine terre en rangées espacées de 20 cm, les jeunes plants étant par la suite éclaircis à 15 cm. Les feuilles qui croissent jusqu'en début d'hiver sont coriaces, amères et immangeables. Pour en récolter de savoureuses feuilles, il faut attendre le printemps de l'année suivante. Du cœur des racines se déploie alors une petite rosette aux feuilles d'un vert sombre. La grumolo ne craint pas l'hiver et se récolte en avril.

Verger

La rouille
La rouille

Nul besoin de craindre la rouille 

La rouille grillagée du poirier est une maladie des champignons qui passe difficilement inaperçue : alors que la face supérieure des feuilles infestées présente des taches d'un rouge orange vif, leur face inférieure s'émaille, vers la fin de l'année, d'éruptions dans lesquelles se forment des spores durant l'hiver. Celles-ci ont besoin du genévrier comme hôte, où elles entament un nouveau cycle de développement. Si la majeure partie des feuilles est infestée et qu'il s'agit de jeunes poiriers, cela peut sérieusement affecter la croissance et la récolte. Les arbres plus âgés n'en pâtissent généralement pas jusqu'au point où la récolte, voire l'arbre entier, soit en danger. C'est pourquoi il suffit en général de rassembler avec soin les feuilles touchées en vue de leur compostage ou de leur élimination avec les ordures ménagères. Par mesure préventive, on peut, en début d'été, pulvériser en plus un produit antifongique à base de farine de roche, de prêles ou d'algues. L'éradication du genévrier de Chine (Juniperus sabina), dit aussi genévrier sabine, dans un périmètre de 500 m serait, il est vrai, efficace, mais cette opération est rarement réalisable.

Jardin d'agrément

les rhizomes
Les rhizomes

Diviser les iris

Dès que les iris barbus sont fanés, le moment est venu de les diviser. Dans un premier temps, on déterre précautionneusement les rhizomes, pour ensuite les découper en parties (image). Chaque partie doit comporter une touffe de feuilles. La découpe s'opère si possible aux endroits les plus minces. On raccourcira aussi les feuilles et les racines : jusqu'à 10 cm environ pour les feuilles, jusqu'à 2 cm ou l'épaisseur d'un doigt pour les racines. Ensuite, on plantera sans plus attendre les rhizomes ainsi obtenus en sachant cependant qu'on peut les laisser hors terre plusieurs jours dans un endroit aéré et à l'ombre. L'idéal, c'est de mettre en terre les rhizomes par petits groupes, à une profondeur permettant à la partie supérieure d'être exposée à la lumière.

Balcon

Le citrus
Le citrus

Faire tourner les citrons

Le citrus est très apprécié en bac. On peut s'estimer d'autant plus heureux lorsqu'il donne des fruits bien juteux. Le signe le plus fiable pour savoir si le fruit est mûr est de le faire tourner : on saisit le fruit d'une main pour le tourner doucement. Se détache alors uniquement le fruit qui est effectivement mûr. S'il faut forcer pour que le pédoncule se détache, c'est que le fruit n'est pas encore complètement mûr. La couleur de la peau n'est cependant pas toujours un bon critère de maturité. Car c'est en hiver que les citrons sont jaunes, alors qu'en été, ils sont plutôt verts. Les peaux peuvent, selon la variété, être rêches ou lisses. Pour les variétés comme « Foliis Variegatis », la peau est en plus rayée jaune-vert, ce qui attire bien des regards sur une terrasse.

logo_SG_2014_klein
gartenarbeiten-2019-juli-cover-mittel

Assurez votre jardin contre des dommages naturels

infobox_produktewerbung_gvb_plus_garten_mittel

L'assurance des alentours GVB Plus couvre les coûts de travaux de remise en état dans votre jardin, qui sont survenus suite à un dommage causé par le feu ou à un dommage naturel.

En savoir plus
Informations additionnelles

Revue « Schweizer Garten » Imprimer l'article