Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

Travaux de jardinage en juin

Nous vous donnons chaque mois les dernières informations pour votre potager, votre verger, votre jardin d'agrément et votre balcon.

Potager

mini-courgettes
Mini-courgettes

Récolter des mini-courgettes avant qu'elles ne finissent en maxi-courgettes

En juin débute la période bénie de la récolte des courgettes. Comme les premiers fruits sont souvent difformes et enclins à la pourriture, il faut les éliminer rapidement. Plus tard aussi, il est préférable de les récolter à temps dès qu'ils sont longs de 10 à 15 cm. Les petites courgettes sont très tendres, n'ont pas encore développé de pépins et ont bon goût crues en salade ou comme légumes en dip. Très décoratives, leurs fleurs sont, elles aussi, comestibles, cuites avec une farce fine, en gratin ou cuisinées en friture. Lorsque les courgettes sont cueillies petites, leur plant réagit en formant sans arrêt des fleurs et des fruits nouveaux. La récolte rapide constitue une stratégie efficace pour endiguer la croissance effarante des courgettes au plus fort de l'été. Pour ceux qui, au retour des vacances d'été, ne désirent pas se retrouver avec de gigantesques courgettes, il convient de tout simplement enlever les fructifications avant le départ.

Verger

pousses verticales
Pousses verticales

Enlever les gourmands

Les pousses annuelles qui se dressent sur les branches ne servent pas à développer la cime et privent l'arbre fruitier d'une partie de l'eau, de la lumière et des nutriments dont il a besoin. Pour éliminer les pousses verticales, mieux vaut cependant se passer de sécateur et les arracher tout simplement à la main. L'arrachage permet non seulement d'enlever les yeux dormants à la base, mais empêche en plus la formation de nouveaux gourmands à cet endroit. Nul besoin de s'inquiéter des plaies d'arrachage qui, en général, guérissent bien plus vite qu'après une coupe nette. Pour ce type d'opération, début juin correspond au bon moment. Comme les fruits sont encore petits et ont une peau épaisse, ils ne risquent pas d'être abîmés par le soleil même si plus de lumière pénètre à travers la cime éclaircie.

Jardin d'agrément

L'iris barbata historique
L'iris barbata historique

L'iris barbata historique

Le gigantesque choix de variétés des iris barbata hauts sur pied ne facilite pas la décision d'achat. Il est recommandé de rechercher les anciennes cultures de l'iris (aux alentours de 1950, voire avant), car elles sont particulièrement robustes et saines. Même si leurs fleurs sont souvent plus petites, la palette des couleurs n'a rien à envier aux nouvelles variétés. Aujourd'hui, on trouve encore dans le commerce, entre autres : l'iris « Impromptu » (cultivé en 1948, couleur abricot), « Kupferhammer » (= marteau cuivre) (1930, jaune-brun rouge), « Louvois » (1936, rose foncé brun), « Rheintraube » (= raisin du Rhin) (1920, bleu clair/foncé) et le très ancien « Mme Chéreau » (1844, bleu-blanc). Ce qui sort vraiment de l'ordinaire, ce sont les variétés qui fleurissent une deuxième fois en automne. Celles qui, parmi ces plantes remontantes, conviennent tout particulièrement pour le jardin sont l'iris « Lugano » (1948, blanc) et l'iris plus récent dit « Lovely again » (1960, bleu lavande). Pour qui désire découvrir bientôt quand commence l'époque de floraison – oh combien courte mais intensive – des iris, on peut lui recommander l'iris jaune « Findelkind » (1960). Cette variété fleurit en effet systématiquement deux semaines avant la floraison habituelle des iris. On trouve les iris barbata historiques chez les pépiniéristes de plantes vivaces Staudengärtnerei Eulenhof et Staudengärtnerei Gräfin von Zeppelin. La collection d'iris du jardin botanique « Merian Gärten » est une véritable source d'inspiration. La floraison va de la mi-mai à début juin.

Balcon

L'abeille charpentière
L'abeille charpentière

Gros bourdon

L'abeille charpentière visite actuellement régulièrement la glycine en fleur (Wisteria). La longueur de son corps, de 23 à 28 mm, en fait l'une des plus grandes abeilles de l'Europe centrale. Compte tenu de sa grosse taille et de son apparence, elle évoque plutôt un bourdon. Elle se fait remarquer aussi par son bourdonnement sonore qui rappelle le bruit d'une tondeuse à gazon au loin. De par leur taille, il n'est pas rare que ces insectes d'un bleu radieux inspirent une certaine peur aux jardiniers. Il arrive que l'abeille charpentière bleue pique, mais elle n'est aucunement agressive. Le fait de découvrir un exemplaire de ces magnifiques insectes sur sa terrasse ou dans son jardin devrait plutôt faire plaisir, car l'abeille charpentière est menacée de disparition en Suisse.

logo_SG_2014_klein
gartenarbeiten-2019-juni-cover-mittel

Assurez votre jardin contre des dommages naturels

infobox_produktewerbung_gvb_plus_garten_mittel

L'assurance des alentours GVB Plus couvre les coûts de travaux de remise en état dans votre jardin, qui sont survenus suite à un dommage causé par le feu ou à un dommage naturel.

En savoir plus
Informations additionnelles

Revue « Schweizer Garten » Imprimer l'article