Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

Pour les propriétaires, Airbnb peut s’avérer intéressant financièrement, en respectant quelques règles.
Pour les propriétaires, Airbnb peut s'avérer intéressant financièrement, en respectant quelques règles.

Pour les propriétaires, Airbnb peut s'avérer intéressant financièrement

(pg) Créée en 2008, la plateforme d'hébergement américaine Airbnb (« Airbed and Breakfast ») a révolutionné l'industrie de l'hôtellerie. Et depuis, elle ne cesse de se développer. Les pouvoirs politiques et la législation mettent tout en œuvre pour que des règles s'appliquent aussi aux propriétaires :

  • Généralement, les offres Airbnb sont soumises aux taxes d'hébergement et de séjour.

  • Le chiffre réalisé de cette manière est imposable.

  • Déclaration obligatoire : la loi sur les étrangers vous oblige à signaler les clients étrangers auprès des autorités cantonales en votre qualité de logeur commercial.

Si vous proposez votre appartement à la location sur Airbnb, vous vous trouvez dans une zone d'ombre juridique. En pratique, il faut surtout éviter les problèmes avec les voisins à qui on ne peut demander de supporter une « activité hôtelière ». Expliquez à vos clients

  • le règlement intérieur et les habitudes,

  • comment entrer et sortir du bâtiment,

  • garer leur voiture, et

  • donnez-leur vos coordonnées de contact.

Remettez-leur également une liste avec les numéros de téléphone à composer en cas d'urgence. Et en tant que « mini-hôtelier », nous vous conseillons de modifier votre assurance responsabilité civile et immobilière.

Retour à l'aperçu « en bref »