Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

 Dans les propriétés par étages ou condo, plusieurs propriétaires se partagent les coûts du terrain, des espaces communs et de l’infrastructure.
Dans les propriétés par étages ou condo, plusieurs propriétaires se partagent les coûts du terrain, des espaces communs et de l'infrastructure.

Maison individuelle ou appartement ? Voici les points dont il faut tenir compte

Un propre logement, oui. Mais est-ce que l'achat d'une maison convient ou plutôt celui d'une propriété par étages ? Pour cette décision importante, les réflexions suivantes doivent être prises en considération :

Frais d'acquisition : dans les propriétés par étages ou condo, plusieurs propriétaires se partagent les coûts du terrain, des espaces communs et de l'infrastructure. Il en résulte, en règle générale, des frais d'acquisition plus bas pour la propriété par étages, comparé à la maison individuelle. 

Charges : le propriétaire d'un appartement achète une partie du terrain. Cette part détermine largement la répartition des charges sur les propriétaires. Chacun est obligé de participer aux frais d'entretien des parties communes et aux frais d'exploitation au prorata de sa contribution. En tant que propriétaire d'une maison individuelle, il faut assumer tous ces frais tout seul. Dans certaines circonstances, cela peut devenir une charge financière supplémentaire importante.

Droits et obligations : en qualité de propriétaire par étages, on est un élément de la communauté des propriétaires. Des modifications des parties communes du bâtiment telles que le toit, la façade ou la cage d'escalier nécessitent l'accord de la communauté. Mais pour le choix de l'aménagement du propre logement, on jouit pratiquement d'une liberté complète. La situation se présente différemment en tant que propriétaire d'une maison individuelle : dans le cadre des normes en vigueur, on peut déterminer soi-même chaque détail de la construction et de l'aménagement. On jouit également des pleins droits d'utilisation de la propre maison et du propre terrain.

Style de vie : actuellement, les maisons individuelles ne sont généralement réalisables ou finançables que dans les agglomérations urbaines ou les régions rurales seulement. Les propriétés par étages se trouvent en revanche également dans les zones urbaines. Pour cette raison, il faut peser le pour et le contre entre désir de changement, de surface de jardin et offre culturelle existante ainsi que proximité aux réseaux des transports en commun. 

Retour à l'aperçu « en bref »