Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

Vous pouvez demander à votre famille ou des amis de vous prêter de l’argent pour financer votre logement.
Vous pouvez demander à votre famille ou des amis de vous prêter de l'argent pour financer votre logement.

Financement de son domicile : à quoi faire attention en cas de prêt personnel

(rh) Lorsque vous achetez votre logement à crédit, il vous faut au moins 20 % de fonds propres. Vous pouvez par exemple utiliser l'argent de votre compte épargne, vendre des actions, hypothéquer des avoirs des 2e ou 3e piliers – ou encore demander à quelqu’un de vous prêter de l'argent.

Imaginons que votre meilleur ami vous prête l'argent. Il est le prêteur, vous êtes l'emprunteur. Par principe, vous pouvez régler les conditions applicables à l'oral. Il est toutefois plus logique de consigner les principales règles dans un contrat de prêt, contrôlé par un notaire ou un avocat :

  • prêteur
  • emprunteur
  • montant
  • durée
  • taux d'intérêt
  • échéance des intérêts
  • éventuelles garanties

Si vous voulez offrir une sécurité à votre ami, nous vous conseillons l'inscription du prêt comme hypothèque au registre foncier. Si vous devenez insolvable, votre ami peut faire valoir ses exigences financières comme un créancier hypothécaire. Mais, en raison des coûts liés à la cédule hypothécaire, cette démarche ne vaut le coup que pour les gros emprunts.

Avantages

  • Vous pouvez augmenter vos fonds propres simplement et (généralement) à peu de frais

  • Vous pouvez déduire l'emprunt du patrimoine dans votre déclaration d'impôts

  • Vous pouvez déduire les intérêts du revenu dans votre déclaration d'impôts

Inconvénients

  • La durée est limitée

  • Les intérêts et les échéances de remboursement sont pris en compte dans le calcul de la capacité financière

  • L'amitié sera mise à rude épreuve si vous ne pouvez pas rembourser les intérêts ou le capital

Retour à l'aperçu « en bref »